Ingrédients : Feuilles de momordique, légume khmer

Sinogastronomie

Hier matin, jetant un coup d’œil avide dans la cuisine pour voir le cœur de cocotier tant convoité, je découvre, en sus de l’objet de ma convoitise, des feuilles d’un beau vert intense, un peu mat, à la surface légèrement duveteuse et au bord joliment irrégulier. Renseignements pris auprès de Saroeung, notre cordon-bleu familial, il s’agit de feuilles de momordique (en khmer ស្លឹកម្រះ, prononcer « sleuk mréah », en aspirant bien le « h » à la fin). Je connais la momordique, cucurbitacée amère, de son nom latin Momordica charianta, connue aussi en français sous des noms tels que margose, courge amère ou concombre africain (Sinogastronomie en avait d’ailleurs déjà parlé ici), mais j’ignorais que les feuilles (et les vrilles) aussi fussent consommées !
La Flore photographique du Cambodge décrit les feuilles de momordique de la façon suivante : « Feuilles palmitolobées, à 5-9(-9) lobes, glabrescentes ou légèrement velues ; vrilles presque capillaires, simples ».
Notre cuisinière…

View original post 261 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s