Pour le plaisir : Suki Soup, fondue khméro-nippone

Sinogastronomie

Notre cordon-bleu familial Saroeung nous a fièrement annoncé il y a quelques jours qu’une amie lui avait confié les secrets de la préparation d’un mets qui bénéficie depuis quelques années au Cambodge d’un grand succès : la « Suki Soup » (en khmer, orthographié ស៊ូគីស៊ុប, ស៊ុគិស៊ុប ou encore សូគីស៊ុប selon les locuteurs ; ស៊ុប est tout simplement la transcription phonétique khmère du mot français « soupe »).
Lors d’un voyage d’agrément à Siemreap, nous avions eu l’occasion de goûter à ce plat au nom à consonance résolument nippone. On connaît bien en effet la fondue nippone basée sur la viande bovine, appelée « sukiyaki » (鋤焼 ou すき焼き), plat qui consiste à cuire dans une casserole posée sur la table et contenant un bouillon aromatisé, de la viande de bœuf, bien sûr, mais aussi d’autres ingrédients carnés, des légumes, des champignons, du tofu sous toutes formes, des nouilles diverses et variées… La fondue japonaise est elle-même inspirée de la…

View original post 468 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s