Pour le plaisir : Salade simple d’edamame (盐水毛豆)

Sinogastronomie

Après avoir succinctement présenté l’edamame en tant qu’ingrédient, passons aux travaux pratiques avec ce que j’appelle pour simplifier la « salade d’edamame ». Il s’agit en fait de la façon la plus simple d’accommoder les haricots de soja jeunes dans leurs gousses, pour en faire une entrée simple, fraîche, délicieuse, et très courante dans les restaurants chinois. Je parle de « salade » par analogie aux entrées végétales froides que nous consommons volontiers en Occident.
En chinois, le plat s’appelle « edamame à l’eau salée » (盐水毛豆 [yánshuǐmáodòu]), car les gousses de haricots de soja sont simplement cuites à l’eau salée. Après cuisson, les gousses sont laissées à refroidir, puis sont réfrigérées. Ce plat se consomme en effet froid.
La technique de consommation est simplissime : on place dans sa cavité buccale une gousse, et l’on fait sortir les haricots de leur gousse en pratiquant sur ladite gousse une pression du bout des dents. La gousse…

View original post 139 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s