Friandises : Sachima, pâtisserie chinoise

Sinogastronomie

C’est lors de mon premier séjour à Taïwan, en 1987, que j’ai eu l’occasion de découvrir une petite pâtisserie qui m’a immédiatement fait penser à certaines pâtisseries orientales, dont une en particulier, que je connaissais sous le nom apparemment erroné de « rose des sables » et que je dégustais de temps à temps dans le quartier de Barbès, à l’époque où je fréquentais plus ou moins assidûment les bancs dauphinois du département de chinois des Langues’O. La spécialité chinoise en question est connue en Occident sous le nom de « sachima », parfois orthographié « saqima », ou encore « shaqima » (en chinois, les orthographes sont également diverses : 萨其马, 沙其马, 沙琪玛, 萨其马, 沙其玛, 萨齐马, entre autres).
Cette pâtisserie se présente sous la forme d’un parallélépipède rectangle dans lequel s’enchevêtrent en désordre ce qui ressemble à de grosses nouilles assez courtes. Le nom chinois est manifestement une transcription phonétique d’un mot étranger, et me semblait avoir une…

View original post 532 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s