Pour le plaisir : Le « hamburger du Formosan », en-cas taïwanais (虎咬猪)

Sinogastronomie

Le lendemain de notre arrivée sur l’île nationaliste de Taiwan, je me suis fait un devoir d’emmener ma petite famille découvrir un marché de nuit taïwanais, car c’est dans ces marchés nocturnes que l’on trouve la quintessence de la nourriture de rue (dites « streetfood » si vous préférez) formosane. Le hasard ayant assez bien fait les choses, l’hôtel où nous avions élu domicile se trouvait à « distance pédestre » du marché de nuit de la rue du Liaoning, à Taipei (台北遼寧街夜市), aussi est-ce en ces lieux que ma douce et tendre Emilie eut son « baptême du marché de nuit ».
Parmi les nombreuses échoppes proposant des spécialités culinaires locales, l’une en particulier attira mon attention, car elle affichait en grand sur son enseigne un plat au nom pour moi mystérieux : « le tigre mord le porc » (虎咬猪, prononcé [hǔyǎozhū] en pékinois).
Ma curiosité piquée au vif m’enjoignit de diriger mes pas vers l’étal, et de commander…

View original post 265 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s