Intermède musical : 16 ans

Khmerologie

Ros Sereysothea (រស់ សេរីសុទ្ធា) est l’une des figures majeures de la chanson khmère de la fin des années 60. Née en 1948, originaire de Battambang et issue d’une famille pauvre, elle a chanté, malgré la durée relativement courte de sa carrière musicale, plusieurs centaines de titres, dans des genres très différents. Elle est décédée en 1977, à l’époque des Khmers Rouges, dans des conditions qui sont inconnues.
Parmi ses chansons les plus connues se trouve une chanson portant le titre de « J’ai seize ans » (ឆ្នាំអូន១៦), que tous les Khmers connaissent, et reprise par de nombreuses chanteuses. J’ai par exemple trouvé sur Youtube une version chantée par Aok Sokunkanha (ឱក សុគន្ធកញ្ញា) (voir ici), une autre par Chhuon Sreymav (ឈួន ស្រីម៉ៅ ) (ici). Il y a encore d’autres versions !
Mais bien entendu, rien n’égale la version originale, que vous pourrez découvrir ici.

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s