Pour le plaisir : Dim-sums, encore et toujours…

Sinogastronomie

Après un silence de près de deux semaine, dû à un séjour en Chine et donc à l’impossibilité d’accéder à la plate-forme WordPress, je reprends le récit de mes aventures culinaires là où je l’avais laissées à Phnom Penh, avant mon départ pour la Chine…
Rentrés de Sihanoukville et repus de ses délices salés et sucrés, nous avons voulu renouer avec un terrain connu tout en innovant, en nous laissant emmener dans un restaurant de dim-sums assez connu à Phnom-Penh, appelé « Emperors of China ». Nous y avons dégusté quelques gourmandises dont Sinogastronomie n’avait pas encore parlé :
Gâteaux sablés au durion (榴莲千层酥 [liúlián qiāncéngsū])
Il s’agit, pour changer un peu, d’un dim-sum frit, et non cuit à la vapeur comme c’est souvent le cas. Le durion était un fruit abondant au Cambodge, il n’y a rien d’étonnant à ce que les cuisiniers chinois présents sur place l’intègrent dans leurs préparations, d’autant…

View original post 405 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s