Gastronomie : Trois gâteaux khmers

Khmerologie

(Je reprends ici, en l’adaptant quelque peu, un article publié précédemment sur Sinogastronomie)
J’évoquais dans un billet récent les vendeuses ambulantes qui cherchent à gagner trois sous en proposant, sur les plages de Sihanoukville, sur les aires de pique-nique des banlieues des villes cambodgiennes, ou dans les rues des agglomérations, des friandises diverses et variées, vendues à prix modiques aux touristes et randonneurs, étrangers parfois, mais surtout indigènes.
Lors de notre récent déjeuner balnéaire du 24 août 2013 sur la page de l’Indépendance à Sihanoukville, nous avons jeté notre dévolu sur trois petits gâteaux khmers, qui méritent d’être succinctement présentés sur Sinogastronomie. Les voici :
Nôm bât នំបត់ (gâteau « incurvé »)
Il s’agit d’une petite pâtisserie cuite à la vapeur dans de petits carrés de feuilles de bananier, ayant vaguement la forme de nos raviolis italiens, confectionnés avec une enveloppe de farine de riz glutineux, et fourrés avec de la pâte…

View original post 479 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s