Ingrédients : Chrach, plante aquatique

Sinogastronomie

Il y a quelques jours, Saroeung, notre cuisinière, revenait du marché avec les yeux pétillants de joie : « J’ai trouvé du « chrach » au marché ! », m’annonce-t-elle, avec une pointe d’excitation non dissimulée dans la voix ! « Chrach ? Connais pas », lui répondis-je. « C’est une plante aquatique », précise-t-elle. Et de lui demander l’orthographe khmère de la « bête » : ច្រាច់. Muni de ce nom dûment inscrit sur un bout de papier, je vais récupérer dans ma bibliothèque, section « livres de référence », le Dictionnaire des Plantes utilisées au Cambodge de Madame Dy Phon, et cherche le nom dans l’index alphabétique en khmer…
ច្រាច់ = Monochoria vaginalis.
Voici ce Pauline Dy Phon de ce végétal, à la page 447 de son indispensable dictionnaire : Appelé en anglais « oval-leaf pondweed » (je n’ai trouvé aucun nom vernaculaire français), le « chrach » est une « herbe aquatique, haute de 5-35 cm, originaire probablement de l’Inde, introduite en Chine, au Japon, dans les îles Fiji et…

View original post 405 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s