Pour le plaisir : Baluts frits à la khmère (ពងទាកូនបំពង)

Sinogastronomie

J’ai profité de l’absence de mon épouse au déjeuner d’aujourd’hui, pour demander à notre talentueuse cuisinière cambodgienne de me préparer une gourmandise que Madame n’apprécie que modérément : des baluts frits !
Les baluts, dont nous avions déjà parlé ici, sont des œufs de différents oiseaux (cannes, poules, oies, cailles) couvés, mais non encore arrivés à maturité. Aujourd’hui, il s’agissait de la version la plus commune des baluts : des œufs de canne.
Les œufs « frais » sont d’abord cuits à l’eau comme des œufs durs. Les Khmers ajoutent à l’eau de cuisson du sel, du sucre, et du bouillon de volaille en poudre, car cela permettrait de rendre les baluts plus riches en saveurs. La durée de la cuisson ? Elle est variable et ajustable… « Il se faut se fier à son ‘feeling’ », m’a-t-on expliqué…
Les œufs cuits sont ensuite écalés au-dessus du mélange de poudre à friture, de façon à ce que…

View original post 135 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s