Ingrédients : Pomme-lait blanche ផែ្លទឹកដោះ

pomme_lait_02

Sinogastronomie

Parmi les fruits que j’ai découverts au Cambodge, se trouve la pomme-lait (ou caïmito, cainito, Chrysophyllum cainito), à laquelle j’avais d’ailleurs consacré un billet en novembre 2011 (voir ici). Le fruit, à la peau violacée et à la chair bicolore (violet vers la périphérie, blanc vers le centre), ne me semblait à vrai dire pas présenter un intérêt majeur du point de vue gustatif, aussi n’en avais-je jamais racheté depuis. D’ailleurs, ce matin, lorsque notre cuisinière m’a proposé de goûter à l’une des pommes-lait qu’elle avait achetée au marché (au prix modique de 1000 riels, soit environ 0,25 USD, l’unité), j’ai-je pas démontré un enthousiasme débordant.
« Je connais ce fruit », lui dis-je, « il a une chair violette ».
« Non, pas ceux-là », me répliqua-t-elle à mon grand étonnement. « Ce sont des pommes-lait blanches ! La chair est blanche, et elle est assez bonne. Les pommes-lait violettes ne sont pas très bonnes, d’ailleurs…

View original post 149 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s