Pour le plaisir (15) : Curry de bœuf cambodgien (ស៉រ៉ាម៉ាន់)

Sinogastronomie

Il existe au Cambodge une minorité musulmane importante. Il s’agit des Chams, une ethnie convertie à l’Islam il y a très longtemps. Les Chams avaient créé, dans la partie du Vietnam que les Français ont appelé la Cochinchine, un empire important, le Champa, conquis par les Vietnamiens lorsque ces derniers ont étendu leur domination vers le Sud. Une bonne partie de la population chame s’est alors réfugiée au Cambodge. Au Cambodge, les Chams sont avant tout des pêcheurs. Pour des raisons religieuses, lorsqu’ils consomment de la viande, il ne s’agit pas de porc, mais de bœuf. L’un des plats phares de la cuisine cambodgienne est un plat cham : le curry de boeuf, appelé aussi curry de boeuf mulsuman à la khmère, en cambodgien « saramann » (សារ៉ាមាន់), ou « soupe saramann » (សម្លសារ៉ាម៉ាន់, prononcer « sâmlâ saramann »), ou encore « curry saramann » (ការីសារ៉ាម៉ាន់, prononcer « kari salamann »).
Il s’agit d’un curry liquide (d’où le nom de « soupe »…

View original post 157 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s