Spécial Huai’an (pour le plaisir) : Soupe à la courge du hammam et aux sangza (丝瓜茶馓汤)

sigua-chasantang

Sinogastronomie

C’était dans la logique des choses : après avoir présenté les sangza, quoi de plus naturel que de présenter le principal mets dans lequel ces nouilles frites sont utilisées à Huai’an : la soupe à la courge du hammam et aux sangza (丝瓜茶馓汤 [sīguā chásǎntāng). Lors de mon dernier séjour, c’est encore au restaurant Hongze Laoyuguan (je parlerai bientôt de cet établissement) que j’ai retrouvé ce plat que je n’ai jamais vu ailleurs qu’à Huai’an ! (Si vous avez raté l’article sur les sangza, cliquez ici ; si vous ignorez ce qu’est la courge du hammam, cliquez ici.)
La recette basique est d’une simplicité enfantine : vous avez besoin de deux ou trois courges du hammam, d’une poignée de sangza, d’un bon bouillon et de sel. Les courges sont débitées en grosses tranches, pelées et ébouillantées (sinon, elles risquent d’avoir un goût terreux fort désagréable). On commence par faire cuire les tranches de…

View original post 130 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s