Gastronomie traditionnelle (3) : Petite introduction à la cuisine cantonaise

Sinogastronomie

Il existe un proverbe chinois disant qu’il faut « naître à Suzhou , se vêtir à Hangzhou , manger à Canton, mourir à Liuzhou » (生在苏州,穿在杭州,吃在广州,死在柳州 shēng zài sūzhou, chuān zài hángzhōu, chī zài guǎngzhōu, sǐ zài liǔzhōu). Pourquoi ? Parce que c’est à Suzhou que l’on trouve les plus belles femmes, à Hangzhou la meilleure soie, et à Liuzhou le meilleur bois pour fabriquer son cercueil. Et s’il faut manger à Canton (Guangzhou), c’est bien entendu parce que c’est, de l’avis des Chinois eux-mêmes, dans cette ville que l’on mange le mieux.
Et il est vrai que la gastronomie cantonaise, qui fait partie des quatre (ou des huit, selon les auteurs) grandes traditions culinaires chinoises, est l’un de piliers sur lesquels s’est construite la réputation planétaire de la gastronomie chinoise. C’est en effet par le biais de la gastronomie cantonaise que l’on fait général connaissance avec la cuisine chinoise en Occident, car…

View original post 940 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s