Pour le plaisir : Grenouilles frites à la cambodgienne (កង្កែបរ៉ូទី)

Sinogastronomie

Les Français ne sont pas, loin s’en faut, les seuls amateurs de batraciens de la planète ! Nous avions déjà parlé sur Sinogastronomie de deux préparations cambodgiennes de la grenouille : les grenouilles farcies aux épices (ici) et les grenouilles grillées (ici). Je vous propose aujourd’hui un troisième avatar khmer : les grenouilles frites (កង្កែបរ៉ូទី, prononcer « kângkaèp rôti »).
Ici, une remarque d’ordre linguistique s’impose : dans le nom de ce mets, « kângkaèp » (កង្គេប) signifie « grenouille ». Jusque-là, tout va bien. C’est le mot « rôti » (រ៉ូទី) qui nécessite une petite exégèse. Il s’agit, le doute sur ce point n’est pas permis, de la transcription phonétique du mot français « rôti ». Le seul « souci », si l’on peut dire, est que les mets cambodgiens qui sont qualifiés de « rôti » sont systématiquement cuits dans l’huile bouillante, et non dans un four, ni sur des braises. On peut ainsi manger du poulet frit, des cailles frites, voire du…

View original post 164 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “Pour le plaisir : Grenouilles frites à la cambodgienne (កង្កែបរ៉ូទី)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s