Jinologie : Les Amants chevaleresques du condor fabuleux – Episode 4

xiangyangcheng

Sinoiseries

Nous avions donc laissé Yang Guo entre les griffes de l’acariâtre Qiu Qianchi, qui voulait bien lui donner l’unique pilule qui le sauverait du poison mortel de la fleur de l’amour, à condition que le jeune homme accepte d’épouser Gongsun Lü’e et qu’en outre il rapporte à Qiu Qianchi les têtes de Guo Jing et de Huang Rong
Yang Guo savait que son père Yang Kang n’était pas décédé de sa belle mort, mais qu’il avait péri de mort violente, et que son corps avait été abandonné aux corbeaux. Lors d’une rencontre inopinée avec une jeune femme surnommée « la bêbête » (傻姑 [shǎgū]) parce qu’elle n’avait pas toute sa tête, disciple de Huang Yaoshi, le maître de l’île aux fleurs de pêcher, i.e. le père de Huang Rong, il avait réussi à apprendre que Guo Jing, et surtout Huang Rong, n’étaient pas étrangers à la mort tragique de son père. Il…

View original post 808 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s