Bibliographie : La Dame aux pruniers ombreux, Mao Xiang (traduction)

mao xiang_yingmeian yiyu

Sinoiseries

Je me suis procuré récemment la traduction française d’un texte que j’avais lu en chinois, écrit par Mao Xiang (冒襄 [mào xiāng]), intitulé en chinois 《影梅庵忆语》([yǐngméi’ān yìyǔ]), titre que j’avais traduit par Souvenirs de la hutte aux prunus ombragés, dans le billet que j’avais consacré ici à ce récit autobiographique des amours d’un jeune lettré et d’une courtisane à la fin de la dynastie des Ming.
La traduction de ce texte, que nous devons à Martine Vallette-Hémery, a été publiée sous le titre de La Dame aux pruniers ombreux aux éditions Picquier, d’abord en 1992, puis, en édition de poche, en 1997 (ISBN 9782877303521).
De Martine Vallette-Hémery, j’ai noté également un recueil de textes en prose intitulé Les Formes du vent – Paysages chinois en prose, ainsi que diverses traduction, dont celle d’un recueil de textes de Wu Congxian (吴从先 [wú cóngxiān], qui vécut à la fin des…

View original post 213 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s