Histoire : Manger à Suzhou à la fin des années 1930

Sinogastronomie

Dans un précis d’histoire de la ville chinoise de Suzhou (ma ville chinoise d’adoption), l’auteur cite un Journal de Suzhou (《苏州日记》 [sūzhōu rìjì], en japonais Soshū nikki), rédigé par Shōzō Takakura (高仓正三, en chinois [gāocāng zhèngsān]), qui arriva à Suzhou en septembre 1939 (à l’époque, la ville était occupée par l’armée impériale japonaise) pour étudier le dialecte de Suzhou. Il resta dans la ville jusqu’en 1941. En plus de divers travaux de recherches, Takakura a donc publié ce Journal de Suzhou, dans lequel il décrit la ville dans laquelle il a vécu plus de deux ans. (Ce journal a été publié pour la première fois au Japon en 1943, les éditions Guwuxuan de Suzhou en ont publié une traduction en chinois en 2014.)
Dans ce journal, Takakura parle des sites touristiques de la ville de Suzhou, de son histoire, de ses traditions populaires, et aussi, et c’est là que…

View original post 337 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s