Citations : Pourquoi il vallait mieux être rouge qu’expert

Sinoiseries

Dans Les habits neufs du président Mao (voir la partie « Août-Septembre 1968 » de sa « Chronique de la « Révolution Culturelle » », page 132 de l’édition de 1988 des Ecrits sur la Chine publiés dans la collection Bouquins), Simon Leys, pour illustrer l’idée en vogue à l’époque de la « Révo Cul » selon laquelle mieux vaut être rouge qu’expert, explique que le président Mao était en réalité imprégné de culture confucéenne, et que le fait qu’il méprisât absolument les spécialistes de tout poil et donnât la préférence aux « rouges », n’était que le reflet de la notion chinoise classique selon laquelle « l’homme de bien n’est pas un pot » (la traduction est de Simon Leys), ou 君子不器 [jūnzi bù qì].
Cette catachrèse quadrisyllabique vient du Yizhuan (《易传》 [yìzhuàn]), recueil de commentaires sur le Classique des Mutations (《易经》 [yìjīng]), attribué à Confucius, qui est à la base de l’interprétation ce livre de divination sinon caractérisé par son…

View original post 260 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s