Faire l’amour en khmer

Les érotiques

J’ai récemment lu un recueil de nouvelles de l’écrivain cambodgien contemporain Soth Polin, qui est un écrivain majeur. Le recueil en question porte le titre de la dernière nouvelle : « La mort dans l’âme » (មរណៈក្នុងដួងចិត្ត). Dans ce court récit, Soth Polin y parle de désir féminin, et décrit assez crûment les ébats d’une jeune fille avec ses amants. Il y a notamment un passage dans lequel l’un de ces amants demande à la demoiselle de lui adresser les mots les plus salaces, histoire de pimenter l’action… (À ma connaissance, ce recueil de nouvelles n’a pas encore été traduit en français, ni en anglais.)
En khmer, il existe de nombreuses expressions verbales s’appliquant à l’acte charnel. La plus courante de ces expressions est sans doute រួមភេទ (prononcé approximativement « rouom phét », « ph » indiquant le [p] aspiré), qui signifie littéralement « unir » (រួម) les « sexes » (ភេទ). ភេទ est un mot tout à fait neutre et poli …

View original post 457 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s